Comment se libérer de son mal-être ?

11 mai 2020by Karine GUEVEL
https://www.palladium-ressources.com/wp-content/uploads/2020/06/man-in-blue-and-brown-plaid-dress-shirt-touching-his-hair-897817.jpg

 

Quand peut-on dire qu’on souffre de mal-être ? « Être mal » c’est ressentir une lourdeur intérieure qui nous rend fragile, qui nous oppresse, qui nous fait douter de nous, des autres aussi parfois. Cet état provient de différents sentiments comme la tristesse, l’anxiété, la peur…

 

Il apparaît avec les incertitudes de la vie. Lorsque notre chemin de vie devient sinueux, caillouteux, trop ombragé ou encore trop pentu…bref on se sent balloté de droite à gauche. On s’inquiète pour l’éducation des enfants, pour leurs études, pour les finances ou encore pour notre couple qui n’arrive plus à vivre de bons moments ou pour nos parents qui vieillissent…dans ces périodes, un rien accentue notre mal-être.

Heureusement que cet état est passager ! Alors faisons en sorte que « ce passager » reste le moins de temps possible à nos côtés…

 

Comment faire pour gérer et alléger toutes ces émotions négatives envahissantes ?

 

Le premier conseil que je peux vous donner c’est déjà de vous remercier de prendre conscience que cet état est de passage. Comprendre que ce que vous vivez, n’est pas le chemin de la vie. Ça c’est un très grand pas pour ne plus subir tout ce mal-être intérieur et apprendre ainsi que vous n’êtes pas « cet état », et que vous pouvez vous en libérer.

 

Vous vous dissociez ainsi de ce ressenti, ce qui est essentiel. Pour cela, je vous propose un exercice : vous pouvez vous le représenter sur une feuille en le dessinant par exemple, en écrivant un texte, en peignant un tableau…c’est vous qui choisissez comment vous voulez le représenter afin de commencer à voir que vous n’êtes pas cet état.  Il y a la belle personne que vous êtes et « ce passager » à vos côtés dont vous êtes presque prêt à quitter…

 

Une fois mis de côté « ce passager », le temps de penser pleinement à vous est arrivé ! Un peu comme si vous arriviez sur votre lieu de vacances et que vous posiez vos valises. Et là, que vous dîtes-vous ? Je me pose ou ça y est je pense enfin à moi ! Vous vous donnez la permission de prendre soin de vous.

 

Maintenant je vous invite à vous poser la question suivante, « qu’est-ce qui me ferait vraiment plaisir à l’instant présent ? ». Répondez du fonds de votre cœur à cette question et accordez-vous ce moment cadeau rien que pour vous. Une tasse de thé au soleil pendant 10 min, appeler votre meilleure amie, aller marcher, faire du sport ? C’est vous qui décidez ! Ceci pour permettra de remplir votre réserve de moments de bonheurs qui font tant de bien et dans laquelle vous viendrez puisez et vous nourrir dès que vous en aurez besoin ! Comme un petit écureuil, il faut faire ses réserves pour se préparer aux périodes d’intempéries.

Autrement dit, accordez-vous du temps et prenez soin de vous !

 

 

En définitive, j’ai à cœur de vous inviter à prendre conscience de votre santé émotionnelle.

Peut-être que personne ne vous l’a expliqué. Il est vrai que cela ne s’enseigne pas dans nos écoles. Dès notre plus jeune âge, on nous apprend à faire fonctionner notre cerveau pour enregistrer des tas d’informations dont on ne sait pas vraiment à quoi et quand elles vont nous servir.

Aujourd’hui, le temps est venu de prendre soin de vous, de savoir ce qui vous rend heureux ou malheureux, de gérer vos émotions et faire un tri dans votre poubelle émotionnelle, d’apprendre à vous écouter profondément pour bien vivre en harmonie avec les autres.

C’est une vraie démarche sincère avec vous-même, des temps rien que pour vous et pour vous découvrir davantage !

 

 

La vie est un voyage, faisons en sorte qu’il soit joyeux ! Chaque moment vécu nous fait grandir dès lors où l’on prend ce temps de relecture, de pause, de recul pour mieux repartir avec plus de bonheur et de sérénité dans votre cœur.

 

Au plaisir de vous accompagner pour vous aider à vous libérer pleinement !

Karine GUEVEL